Contexte historique

title

L'Institut africain de développement économique et de planification (IDEP) est une institution panafricaine créée en 1962 par l'Assemblée générale des Nations Unies. Elle a débuté ses activités le 21 novembre 1963 avec pour objectif principal d’accompagner et d’aider les pays africains nouvellement indépendants à renforcer leurs capacités en ressources humaines, condition préalable au maintien de l’indépendance et à la promotion du développement socioéconomique. Ses activités principales, découlant de son mandat, s'articulent autour d'un portefeuille de programmes de développement des capacités et de formation, ainsi que d'un ensemble d'initiatives de recherche sur les politiques et de dialogue. Il offre également des services de conseil à la demande aux gouvernements et aux institutions publiques et sert de forum pour l’exploration de la pensée alternative sur le développement de l’Afrique.

L’Institut est un organe subsidiaire de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA). Il a son siège à Dakar, au Sénégal, et regroupe les 54 États membres africains. L’IDEP est l’institution panafricaine pionnière établie sur le continent africain pour la mise en place, la mise à niveau et / ou la mise à jour des aptitudes techniques et des compétences des hauts fonctionnaires en milieu de carrière et de haut niveau en gestion économique et en planification du développement.

Mission et mandat

title

Au cours des années qui ont suivi sa création, l’IDEP a principalement œuvré dans le cadre de son mandat consistant à accompagner les gouvernements africains dans leurs efforts de formation et de développement des capacités dans les domaines de la gestion et de la planification économiques. À cette fin, il collabore étroitement avec les ministères des finances, du développement économique et de la planification de ses États membres africains afin d'évaluer leurs besoins et de mettre au point des cours généraux, spécialisés et sur mesure pour leurs cadres à mi-carrière et leurs hauts fonctionnaires. Il travaille également avec différents ministères concernés par le développement socio-économique de l'Afrique. Outre son mandat principal en matière de formation et de développement des capacités, l’Institut mène également des activités de recherche sur les politiques connexes portant sur divers thèmes de la gestion économique et de la planification du développement. En outre, il fournit des services de conseil politique à la demande des États membres, ces services étant adaptés aux besoins particuliers des gouvernements demandeurs. Enfin, l'Institut organise également une série régulière de dialogues sur les politiques, de séminaires publics et de conférences sur les politiques.

Le travail de l'IDEP repose sur la vision d'une Afrique autonome, indépendante et intégrée. L'IDEP se conçoit comme un centre d'excellence au service de ses États membres africains pour le développement des ressources humaines de haut niveau nécessaires à la transformation socio-économique progressive du continent. L’Institut aspire également à servir de lieu d’articulation d’une réflexion politique novatrice, adaptée aux circonstances et aux besoins des pays africains, qui sont articulés à des moments différents. L’Institut souhaite également, par le biais des activités et programmes de formation, de recherche et de dialogue qu’il organise, ainsi que des services de conseil qu’il offre, contribuer à entretenir et renforcer un réseau de fonctionnaires africains faisant l’objet de réseaux qui se distinguent par leurs compétences techniques, reconnus pour la confiance en eux qu'ils démontrent dans leurs engagements et reconnus pour l'esprit panafricaniste qu'ils incarnent. L’IDEP s’engage à faire en sorte que tous les responsables qui participent aux activités et aux programmes de l’Institut acquièrent un sentiment important d’autonomisation qui les propulserait vers de meilleures performances et réalisations professionnelles, tout en contribuant à la transformation de leurs pays.