Directrice

title
 
   

 

   
karima

 

Mme Karima Bounemra Ben Soltane est directrice de l'Institut africain de développement économique et de planification (IDEP) depuis août 2015. L'IDEP est une institution panafricaine créée en 1962 par l'Assemblée générale des Nations Unies, dont le mandat premier est d'accompagner et aider les pays africains nouvellement indépendants à renforcer les capacités de leurs ressources humaines, condition préalable à la viabilité de leur indépendance et à la promotion du développement socio-économique de l’Afrique. Le travail accompli par l’IDEP depuis repose sur une vision de l’Institut en tant qu’institution reconnue et reconnue en Afrique dans les domaines du développement et du renforcement des capacités de gestion de pointe et de la planification du développement économique au profit des décideurs nationaux, sous-régionaux et régionaux.

Auparavant, Mme Ben Soltane Bounemra était à la tête du bureau sous-régional pour l'Afrique du Nord de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA), basé à Rabat, au Maroc. L’objectif principal du Bureau est de promouvoir l’harmonisation des politiques nationales dans divers secteurs de développement économique et social, renforçant ainsi l’intégration et la consolidation des communautés économiques régionales (CER). Le bureau couvre 7 pays d'Afrique du Nord (Algérie, Égypte, Libye, Mauritanie, Maroc, Soudan et Tunisie).

Mme Ben Soltane était auparavant directrice de la division "Information pour le développement" de la CEA, basée à Addis-Abeba (Éthiopie), qui visait à promouvoir l'utilisation des connaissances, de l'information et de la communication pour le développement économique et social en Afrique.

Parmi ses nombreuses réalisations, elle a coordonné la réalisation des objectifs AISI (Initiative sur la société de l'information en Afrique) en soutenant les efforts déployés par les États membres africains pour formuler des politiques en matière de TIC et mettre en œuvre les plans d'action correspondants. Cela a entraîné une très forte participation des pays africains aux deux phases du SMSI (Sommet mondial sur la société de l'information) (Genève 2003, Tunis 2005). Elle a consolidé un réseau de partenaires intéressés par les TIC en Afrique et mobilisé des ressources techniques et financières pour faire avancer le programme AISI.

Auparavant, elle était présidente et directrice de l'IRSIT (Institut régional des sciences informatiques et des télécommunications), centre de R & D en Tunisie, chargée du développement des TIC. elle y avait des responsabilités exécutives liées à la politique des TIC, à la planification, à la mise en œuvre technique, à la recherche et à la gestion des ressources humaines.

Elle a participé à des activités nationales et internationales liées à la recherche scientifique et aux TIC. Au cours de cette période, elle a participé à divers comités chargés de l’élaboration de politiques nationales et régionales dans le domaine des télécommunications et de l’informatique. Elle a également été conseillère auprès de la Commission européenne pour la sélection de propositions de recherche sur les TIC.

De 1992 à 1995, elle a été directrice du département "Télécommunications et réseaux" à l'IRSIT, chargée du multimédia, des réseaux et de la normalisation. Elle a également été choisie pour faire partie du groupe de travail de haut niveau, créé à la demande de la Conférence des ministres de la CEA, afin de préparer l’AISI. Cette initiative a défini le plan pour l’entrée de l’Afrique dans l’ère de l’information et de l’utilisation des TIC pour le développement. AISI constitue la base du programme de travail de la CEA dans le domaine des technologies de l'information et de la communication.

Mme Ben Soltane a participé à des initiatives visant à développer des outils TIC bilingues et à mettre en place un réseau national de recherche et de technologie. Elle a enseigné "Réseaux" et supervisé divers projets de recherche et développement en Tunisie. Elle a été présidente du Comité technique de normalisation pour les technologies de l'information de la Tunisie.

Auparavant, elle était une experte internationale en normalisation des TIC. Elle a présidé un groupe d'experts sur les technologies de l'information et les systèmes de gestion à AFNOR (l'organisme de normalisation français) et a été la représentante d'AFNOR lors de réunions internationales.

Mme Ben Soltane a initié diverses publications et elle est membre de nombreuses organisations professionnelles liées à la télématique et aux technologies de l'information. Elle est titulaire d'un doctorat en systèmes d'information de l'Université "Pierre et Marie Curie (Paris VI - France)" et un diplôme d'ingénieur en informatique de l'Université de Tunis (Faculté des sciences de Tunis).