Qui nous sommes : 

Créée par le Conseil économique et social (ECOSOC) des Nations unies (ONU) en 1958 en tant que l'une des cinq commissions régionales de l'ONU, la CEA a pour mandat de promouvoir le développement économique et social de ses États membres, de favoriser l'intégration intra-régionale et de promouvoir la coopération internationale pour le développement de l'Afrique.

Composée de 54 États membres, et jouant un double rôle en tant que bras régional de l'ONU et composante clé du paysage institutionnel africain, la CEA est bien placée pour apporter des contributions uniques pour relever les défis du développement du continent.

La force de la CEA découle de son rôle en tant que seule agence des Nations unies mandatée pour opérer aux niveaux régional et sous-régional afin d'exploiter les ressources et de les mettre au service des priorités de l'Afrique.


Fonctions essentielles de la CEA :

La contribution de la CEA à la réalisation de l'Agenda 2030 et de l'Agenda 2063 est centrée sur les trois fonctions essentielles de la Commission, à savoir sa fonction de convocation, sa fonction de groupe de réflexion et sa fonction opérationnelle, telles qu'elles sont exposées ci-dessous :

a) Fonction de rassemblement : fournir des plates-formes régionales intergouvernementales et multipartites spécialisées, dont les États membres, les organismes régionaux et les banques de développement s'approprient fortement les travaux, qui débouchent sur des cadres, des normes et des plans d'action convenus en matière de politique de développement, renforçant le multilatéralisme aux niveaux régional et sous-régional ;

b) Fonction de réflexion : mener des recherches et des analyses multisectorielles qui favorisent l'intégration des trois piliers du développement durable et encouragent l'apprentissage par les pairs, la réflexion innovante et la promotion des politiques publiques tout en encourageant les liens et les synergies intersectorielles ;

c) Fonction opérationnelle : fournir des conseils stratégiques au niveau des pays par un soutien direct aux États membres, fondé sur la demande, dans les domaines liés à son travail normatif et analytique et en collaboration avec le système des Nations unies au niveau des pays.

 

Mission, objectif et orientations stratégiques de la CEA

Notre mission est de fournir des idées et des actions pour une Afrique habilitée et transformée, en s'appuyant sur l'Agenda 2030 et l'Agenda 2063. La mission est guidée par les cinq nouvelles orientations stratégiques de la CEA qui sont

(a) Faire progresser la position de la CEA en tant qu'institution de premier plan dans le domaine du savoir, qui s'appuie sur sa position et son privilège uniques pour apporter des solutions globales aux problèmes du continent et apporter des solutions locales au continent ;

(b) élaborer des options de politique macroéconomique et structurelle pour accélérer la diversification économique et la création d'emplois ;

(c) concevoir et mettre en œuvre des modèles de financement innovants pour les infrastructures et les ressources humaines, physiques et sociales pour une Afrique en pleine transformation ;

(d) Apporter des solutions aux défis régionaux et transfrontaliers, en mettant l'accent sur la sécurité de la paix et l'inclusion sociale en tant que lien important pour le développement ;

(e) défendre la position de l'Afrique au niveau mondial et élaborer des réponses régionales en tant que contribution aux questions de gouvernance mondiale.

 

La CEA est dirigée par un secrétaire exécutif, qui est assisté par deux secrétaires exécutifs adjoints.